Trois enjeux prioritaires pour le développement économique
18 février 2016

Le carnet de santé des entreprises, la rareté de main-d’œuvre et la vitalité des milieux de vie, voilà les trois enjeux priorisés à l’intérieur de l’offre de services renouvelée du CLD Robert-Cliche. Avec une solide connaissance du territoire et une expertise acquise au fil des 18 dernières années, le CLD Robert-Cliche amorce l’année 2016 en force pour le grand bénéfice des entrepreneurs et leurs projets d’affaires.

Malgré une année 2015 marquée par de nombreux bouleversements organisationnels, le CLD Robert-Cliche garde le cap sur sa mission : stimuler la croissance économique de la MRC Robert-Cliche en favorisant l’entrepreneuriat et le développement local. Avec une équipe de cinq employés et neuf administrateurs bénévoles votants provenant du milieu municipal et des affaires, l’offre de services s’articule principalement autour des trois orientations suivantes :

  • Stimuler le démarrage, la croissance et la relève d’entreprises
  • Attirer une main-d’œuvre qualifiée et engagée pour les entreprises
  • Accompagner les municipalités dans leurs projets structurants

Ces orientations répondent aux trois principaux enjeux identifiés dans le milieu pour accroître la prospérité économique de la MRC Robert-Cliche.

M. Serge Jacques, Président du CLD Robert-Cliche

«À la demande du conseil des maires de la MRC Robert-Cliche, notre organisation retourne à ses principales racines: le soutien aux entreprises. Toutefois, dans un contexte de rareté de main-d’œuvre qui freine la croissance des entreprises, notre offre de services se distingue par des actions pour accompagner les entreprises dans leurs efforts de recrutement de main-d’œuvre.», souligne le président du CLD Robert-Cliche, M. Serge Jacques. De plus, convaincus que le développement des milieux de vie et le développement culturel et patrimonial sont des facteurs essentiels à la croissance économique, ces volets ont aussi une place dans l’offre de services de l’organisation. Rappelons que ces mandats ont été définis à l’intérieur de l’entente 2016-2019 entre la MRC et le CLD Robert-Cliche.

Parmi les principaux changements organisationnels, notons une nouvelle gouvernance, la réduction du personnel et l’abolition de quelques services, dont la promotion touristique et place aux jeunes en région au 31 mars prochain. «Je désire souligner la polyvalence des employés qui ont su s’adapter aux changements et à la nouvelle réalité de l’organisation. C’est une force inestimable de préserver cette expertise et d’en faire bénéficier les entrepreneurs d’ici.», conclut le préfet de la MRC Robert-Cliche, M. Luc Provençal.