Politique industrielle du Québec : les 120 CLD accompagnateurs de première ligne des PME performantes
26 février 2014

L’Association des centres locaux de développement du Québec (ACLDQ) et ses 120 CLD membres mettront leur expertise à profit en matière d’accompagnement auprès de 300 entreprises performantes du Québec, dont l’appel de candidatures a été lancé aujourd’hui par Mme Élaine Zakaïb, ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec.

En partenariat avec le ministère des Finances et de l’Économie et Investissement Québec, l’ACLDQ et les 120 CLD travailleront à cibler et à accompagner de façon personnalisée les gazelles1 dans le cadre des Plans régionaux d’intervention en entreprise de la Politique industrielle du Québec, annoncés l’automne dernier.

1 La notion de gazelles n’est pas nouvelle. Elle date de la fin du 20e siècle et est utilisée tant en Amérique qu’en Europe. Outre leur forte croissance, les sociétés gazelles sont souvent caractérisées par une grande capacité d’adaptation, une base organisationnelle solide et un leadership ouvert. SOURCE : Ministère des Finances et de l’Économie

« C’est un grand pas que nous faisons aujourd’hui. La présence de notre réseau partout au Québec contribue déjà au continuum de services destinés aux entrepreneurs, et nous permet d’être présents à toutes les étapes de vie de nos entreprises, que ce soit au démarrage, lors de l’expansion, de la consolidation et du transfert », souligne M. Yves Maurais, président de l’ACLDQ.

Quelque 300 PME performantes seront ainsi ciblées, soit 100 gazelles (entreprises à forte croissance) et 200 entreprises prometteuses susceptibles de devenir des gazelles. Elles seront aussitôt soutenues par les CLD et leurs partenaires en vue d’atteindre un niveau supérieur de développement.

UN RÉSEAU INTELLIGENT

L’ACLDQ salue la mise en oeuvre de ce réseau d’intelligence indispensable à la croissance des entreprises, au centre duquel les CLD offriront les services de première ligne. « Il est essentiel de mieux structurer nos interventions entre partenaires, de mieux partager et utiliser l’information, en misant sur les collaborations pour mettre l’entrepreneur au centre de la démarche. C’est ce que nous concrétisons aujourd’hui, au bénéfice des gazelles, mais aussi de toutes les entreprises au Québec qui s’attendent à recevoir des services efficaces », indique M. Maurais.

Les PME intéressées à se prévaloir de ce programme peuvent soumettre leur formulaire de qualification en ligne à partir d’aujourd’hui, et ce, jusqu’au 28 mars 2014.

UNE AMÉLIORATION CONTINUE

Rappelons que L’ACLDQ et ses membres ont amorcé, il y a près de deux ans, une démarche d’amélioration continue en vue d’assurer un niveau de service de qualité aux entrepreneurs. « Le dévoilement aujourd’hui de cette nouvelle initiative s’inscrit parfaitement bien avec notre volonté de contribuer à l’avenir de l’entrepreneuriat au Québec », soutient Yves Maurais.

Les CLD figurent comme des partenaires de premier plan de la Politique industrielle du Québec, un rôle reconfirmé dans le récent budget, alors que le gouvernement a opté pour le report de cinq ans du remboursement des Fonds locaux d’investissement (FLI).

UN MODÈLE D’ACCOMPAGNEMENT

Depuis leur création il y a 15 ans, les CLD ont un mandat de développement local en plus d’offrir l'ensemble des services de première ligne dont un entrepreneur privé ou collectif peut avoir besoin. Que ce soit pour démarrer une entreprise ou un projet, entreprendre une phase de croissance ou assurer leur relève, les CLD mettent à la disposition des entrepreneurs, des professionnels pour les accompagner dans leur démarche.

Basée à Québec, l'ACLDQ regroupe les 120 CLD à travers tout le Québec. Elle a pour mission de représenter et d’accompagner ses membres dans la réalisation de leur mandat de développement économique local et de soutien à l’entrepreneuriat.