MAPAQ | Nouveau programme d'investissement pour la transformation alimentaire
10 mai 2018

  

 

Objectif général

Accroître des investissement en transformation alimentaire pour remédier au manque de main-d’œuvre et augmenter la compétitivité des entreprises.

Important: toute demande incomplète sera rejetée. Programme traité au Central (à Québec): transfo@mapaq.gouv.qc.ca

Cumul gouvernemental de 50% du coût de projet et un minimum de 20% du coût total de projet est exigé de la part du demandeur. SI l'entreprise a un chiffre d'affaire de plus de 250M$, le taux d'aide diminue à 30%.

 

Clientèles admissibles

  • Entreprise qui exerce des activités de transformation alimentaire et qui, au moment de leur demande, offre des aliment pour le marché du gros ou la vente en ligne (avec distribution directe au consommateur).
  • Les entreprises qui exploitent une cuisine centrale (mais pas les restaurants qu'elle dessert).
  • Pas de minimum de chiffre d'affaire ni de mois d'existence, mais dois déjà être en opération (car l'analyse de la rentabilité sera faite).

 

Volet 1 : Planification d'une démarche

  • Réalisation d'un diagnostic pour l'amélioration de la productivité de la main-d’œuvre et de la compétitivité de l'entreprise.
  • Réalisation d'un diagnostic pour l'implantation d'un système de contrôle et de gestion de la qualité.
  • Réalisation d'un diagnostic pour l'implantation d'un système de certification biologique ou qui répond à une priorité ministérielle ou gouvernementale.

Max 50% des dépenses admissibles, jusqu'à 75 000$. Dépenses minimums de 10 000$

 

Volet 2 : Réalisation de projet

Volet 2.1: Amélioration, automatisation et robotisation de procédés

  • Automatisation ou la robotisation d'un procédé
  • Développement de nouveaux procédés et d'une technologie qui augmente la productivité de la main-d’œuvre
  • Amélioration d'un procédé qui augmente la productivité de la main-d’œuvre

Max 50% des dépenses admissibles, jusqu'à 150 000$. Dépenses minimums de 15 000$

* Les projets doivent avoir fait l'objet d'un diagnostic ou d'une planification préalable (qui peut être financé dans le volet 1).

 

Volet 2.2: Implantation de système de contrôle et de question de la qualité ou implantation d'une système de certification biologique

  • Implantation d'un système de contrôle de la qualité de base ou d'un plan de contrôle préventif
  • Implantation de l'un des systèmes de gestion de la qualité reconnus (HACCP PASA ou Codex Alimentarius, référentiels reconnus GFSI)
  • Adaptation d'une système de contrôle et de gestion de la qualité afin de remplir les nouvelles exigences
  • Implantation d'une système de certification biologique ou qui répond à une priorité ministérielle ou gouvernementale

Max 50% des dépenses admissibles, jusqu'à 150 000$. Dépenses minimums de 15 000$

* Les projets doivent avoir fait l'objet d'un diagnostic ou d'une planification préalable (qui peut être financé dans le volet 1).

 

Pour plus d'information, consultez le site >>