Le motel-restaurant Bellevue, un pillier du tourisme en Beauce !
8 mars 2017

      

 

En Beauce, le tourisme a connu un essor considérable depuis les 10 dernières années. Toutefois, plusieurs entrepreneurs touristiques, tel que Monsieur Bertrand Turcotte, étaient convaincus, il y a de cela près de 40 ans, que la Beauce possédait un potentiel touristique notoire!

Monsieur Turcotte travaillait à l’époque comme cuisiner dans un hôtel de Saint-Joseph lorsque le propriétaire de ce dernier lui mentionna un établissement en vente « à la sortie de la ville ». Du haut de ses 21 ans, armé de solides appuis familiaux et d’une conjointe aimante, Monsieur Turcotte réussi à convaincre son banquier de lui permettre de procéder à l’achat de ce qui était d’abord un petit restaurant de même qu’une station-service.

Le motel, maintenant devenu une institution en Beauce, voit le jour lors des Fêtes du 250 ième anniversaire de Saint-Joseph en 1987. Propriétaire d’une maison usinée nouvellement construite, M. Turcotte propose à l’usine d’échanger la maison contre 3 unités de motel. À son grand étonnement, la compagnie accepte ! C’est ainsi que les premières unités de motel verront le jour à Saint-Joseph.

Selon vous, quelle est la force touristique de la Beauce ?

« Il est évident que l’accueil chaleureux des Beaucerons de même que la beauté des paysages sont des attraits majeurs ».

Qu’est-ce qui vous a permis de perdurer dans le domaine touristique ?

« J’ai la chance d’avoir une équipe fidèle, une majorité d’employés font carrière ici, ils travaillent avec nous depuis 25 ou même 30 ans ! J’ai également une clientèle fidèle qui est au rendez-vous et qui se fait un devoir de revenir chaque année. » Il faut aussi mentionner que Monsieur Turcotte et son équipe ont mis en place depuis ces dernières années des infrastructures appréciées par la clientèle; ouverture dès 5 h am, inauguration d’une salle de rencontre, rénovation des chambres, service de traiteur, etc. Il mentionne également que la solidarité entre les entreprises touristiques est un atout majeur : « il ne faut pas se voir comme des compétiteurs mais plutôt comme des alliés ou des partenaires ! ».

Vous avez eu la chance dès 21 ans de vous lancer en affaire, quels conseils pourriez-vous donner aux jeunes entrepreneurs ?

« À 21 ans, les gens ont souvent tendance à nous faire douter, à nous questionner. Entourez-vous des bonnes personnes, des gens qui croient en vous et tout est possible ! Il faut donner la chance aux jeunes, plusieurs sont talentueux, dynamiques et créatifs, c’est ensemble que nous ferons avancer la région. »

 

Dates d’opérations : depuis le 18 février 1979 ( 38 ans d’opérations )

Nombre de chambre : 13

Nombre de place en salle à manger : 100

Nombre de déjeuner servi annuellement : 16 000

Nombre de nuitée annuellement : 3000