Lancement d'une campagne majeure de financement de 1,25 M$ pour la revitalisation et la mise aux normes du presbytère de Saint-Joseph
14 juin 2017

 

 
Sur la photo de gauche à droite : Louis Jacques, président d'honneur de la campagne de financement, Michel Cliche, maire de Saint-Joseph, Luc Provençal,  préfet de la MRC Robert-Cliche, André Spénard, député de Beauce-Nord, Victor Bernier, curé de Saint-Joseph, Jean-Marie Labbé, membre du comité de financement, Jeannot Roy, maire de Sainte-Joseph-des-Érables , Claude Cliche, membre du comité de financement.

Une grande campagne de financement, sous la présidence d’honneur de M. Louis Jacques, a été officiellement lancée ce matin en présence de nombreux invités réunis au presbytère, l’un des cinq immeubles du site patrimonial de Saint-Joseph-de-Beauce.

Afin de conserver ce bâtiment exceptionnel qui fait la fierté des Joselois, des Beaucerons et le coup de cœur de bien des touristes, la Fabrique a initié une réflexion, il y a deux ans, et a posé des gestes concrets afin de redonner à cet immeuble son cachet d’antan, le rendre sécuritaire et y faire les travaux nécessaires afin d’assurer sa pérennité et son utilisation futures. « Depuis février 2015, plus d’une trentaine de personnes sont impliquées de près ou de loin dans le projet pour s’assurer d’abord de sa faisabilité et qu’il constituerait un projet rassembleur, localement et régionalement », a indiqué M. Claude Cliche, un des initiateurs du projet et membre du comité de financement.

Des travaux importants, identifiés et supervisés par une firme d’architectes reconnue, débuteront au cours des prochains mois. Un montant estimé à 1 250 000 $ sera nécessaire pour la restauration, la mise aux normes et la mise en place de la structure et des aménagements futurs pour assurer les vocations de ce majestueux bâtiment. « Le bâtiment conservera sa vocation première, en demeurant le siège social de la paroisse de Sainte-Famille-de-Beauce ainsi que la residence du prêtre. Nous souhaitons également lui donner une vocation communautaire et récréotouristique; que la population s’approprie ses lieux : salles, aires de repos et jardin afin qu’il devienne un lieu de rencontres et d’événements puis, qu’il bonifie l’offre touristique de la Beauce et soit accessible aux  touristes fervents d’histoire et d’architecture », a précisé M. Cliche.

Le curé de la Paroisse Sainte-Famille-de-Beauce, M. Victor Bernier, a exprimé son enthousiasme envers ce grand projet : «  Nous sommes heureux que ce joyau du patrimoine, hérité de nos ancêtres, puisse être au service de l’ensemble des paroissiens et des citoyens. C’est avec empressement et enthousiasme que nous voulons collaborer avec le comité de rénovation du presbytère. »

Des subventions de 700 000 $ provenant de différents paliers gouvernementaux sont attendues. Il y a donc un montant de 550 000 $ à aller chercher auprès des entreprises, des institutions et de la population de la région : « L’implication de partenaires financiers spéciaux et de la population en général est essentielle pour la réalisation de ces travaux, et pour en faire un « projet rassembleur » pour notre communauté. Affichons la même fierté que nos ancêtres qui n’ont pas hésité, il y a plus de 125 ans et avec des moyens beaucoup plus modestes, à construire ce bâtiment de grande envergure », a expliqué M. Louis Jacques, président d’honneur de la campagne, qui a dévoilé un montant de plus de 200 000 $ déjà recueillis pour lancer officiellement la campagne.

Un comité de financement a été mis en place pour aller rencontrer les donateurs potentiels. Le comité souhaite avoir complété ses démarches d’ici la fin de l’année 2017.