Inclure dans la culture d'entreprise la préoccupation santé
16 mai 2019

Toute initiative d’un employeur qui vise à prendre soin de la santé physique et mentale de son personnel rapporte plus à l’entreprise que ce qu’il lui en coûte. C’est du moins le principal message livré par la conférencière Mélanie Cloutier, propriétaire de Santé Perce-Neige, lors du petit-déjeuner d’information du CLD Robert-Cliche qui s’est tenu à La Cache du golf de Beauceville le 16 mai devant une trentaine de participants.

Elle a suggéré à son auditoire que l’employeur procède avec des approches par petites doses, et aussi par plusieurs essais, auprès des employés en proposant diverses initiatives : gourdes personnalisées, eau plutôt que café, produits santé dans les distributrices, etc. Selon des études, chaque dollar investi en santé par une entreprise rapporte entre 1.50$ et 4 $ à celle-ci alors qu’un travailleur qui pratique une activité physique sur une base régulière est 12% plus productif, de signaler Mme Cloutier.

La rencontre a également permis plusieurs échanges avec les convives qui ont fait part de leurs propres initiatives en la matière qui vont des plateaux/paniers de fruits jusqu’au jardin à l’usine en passant par le paiement des frais de gymnase et l’organisation de diverses activités, pour ne nommer que celles-ci. Bref, tout cela afin d’inclure dans la culture de l’entreprise la préoccupation de la santé physique et mentale. L’événement a été rendu possible grâce à l’appui financier de Services Québec et du député de Beauce-Nord, Luc Provençal.

Sur la photo, on aperçoit Stéphane Brown, conseiller du député de Beauce-Nord, Luc Provençal, Cindy Lehoux, conseillère aux entreprises chez Services Québec, la conférencière Mélanie Cloutier et le directeur général et commissaire industriel du CLD Robert-Cliche, Daniel Chaîné.