Formation Plan de communication et réseaux sociaux
26 avril 2017

Maximiser vos communications

Facebook, Twitter, LinkedIn, blogue, site Internet, infolettre… les possibilités de communication en ligne sont nombreuses et il est facile de s’y perdre. Trop souvent, faute d’une stratégie appropriée, ces outils se transforment en perte de temps et d’argent. Pourtant, avec un bon plan, il est possible de maximiser sa présence en ligne pour générer des prospects… et des ventes.

Afin de soutenir le développement des compétences de l’entrepreneur ou de son personnel, le CLD Robert-Cliche offre une série d’ateliers sur le marketing Web en collaboration avec Pierre-Luc Lafrance, stratège en communication.

Au terme de cette formation, d’une durée de 28 heures sur 6 mois, vous serez en mesure de planifier et d’exécuter une campagne de communication sur les médias sociaux

Contenu de la formation

  • 25 mai - Introduction au plan de communication (6 h)
  • 22 juin - Stratégie de contenu : développer sa ligne éditoriale (3 h)
  • 13 juillet - Écrire sur le Web : Site, blogue et infolettre (3 h)
  • 24 août - Campagne publicitaire : Facebook, LinkedIn et Google Adwords (6h)
  • 21 septembre - Diversifier sa présence sur les médias sociaux : Google +, Twitter, Snapchat, Instagram et les autres (3h)
  • 19 octobre - Évaluer ses communications : les outils de l’entrepreneurs (3h)

De plus, chaque entreprise participante se verra offrir quatre (4) heures de formation individuelle ciblée sur leurs besoins particuliers pour les aider à agir plus efficacement et de façon autonome dans le cadre de leurs communications.


Quand : Début de la formation le 25 mai

Lieu : CLD Robert-Cliche
           785, avenue Guy-Poulin
           Saint-Joseph-de-Beauce (Qc)  G0M 2V0 


Coût :
600 $ - possibilité de payer mensuellement


Formation limitée à 5 entreprises

Pour plus d’informations ou pour vous inscrire : 
Audrey Boivin
audrey.boivin@cldrc.qc.ca
418 397-4354, poste 224

Inscription avant le 19 mai 

 

*Cette formation est financée en partie grâce à Emploi-Québec