Chaudière-Appalaches Économique accompagne 15 entreprises de Chaudière-Appalaches aux Journées Québec à Paris
31 mai 2018

Dans le cadre du projet de « passerelle de recrutement international », Chaudière-Appalaches Économique (CAÉ) en collaboration avec Québec International, a réalisé sa toute première mission de recrutement à l’international. À cet effet, les 26 et 27 mai derniers, CAÉ et une quinzaine d’entreprises de la région de la Chaudière-Appalaches ont participé aux Journées Québec à Paris.

À cette occasion, les membres (30) de la délégation en provenance d’entreprises de cinq territoires de MRC (Beauce-Sartigan, Des Appalaches, Bellechasse, L’Islet et Lévis), ont pu rencontrer de nombreux candidats potentiels afin de pourvoir des postes qu'ils ont été incapables de combler jusqu’à maintenant au Québec.

 « Participer aux Journées Québec, c’est profiter d’une formule clé en main pour faire la rencontre de candidats à l’international, intéressés à venir travailler au Québec. Dans un contexte de rareté de main-d’œuvre, nous sommes vraiment fiers d'avoir rendu possible cette démarche pour appuyer les entreprises de la région », mentionne M. Philippe Mailloux, président de CAÉ.

Grâce au financement et à la collaboration du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI), les représentants de CAÉ qui accompagnaient les entreprises ont contribué à positionner la région de la Chaudière-Appalaches.

« C’est un grand avantage d’avoir obtenu cette collaboration du MIDI, permettant ainsi à CAÉ de promouvoir à l’international la région comme un milieu de vie accueillant qui répond aux attentes des travailleurs étrangers. Un aspect non négligeable à prioriser », ajoute M. Mailloux. Les Journées Québec sont organisées par le gouvernement du Québec, en collaboration avec Québec International, Montréal International et la Société de développement économique de Drummondville, pour aider les entreprises de l’ensemble des régions du Québec et de tous les secteurs, à combler les postes vacants avec de la main-d'œuvre étrangère qualifiée et intéressée par le Québec.

CAÉ et ses membres collaboreront également avec les organismes régionaux d’accueil afin de veiller à l’intégration des travailleurs internationaux, et s’assurer que ces derniers puissent contribuer pleinement aux collectivités et aux milieux de travail de la région.

Rappelons que le projet de « passerelle de recrutement international », a été rendu possible grâce à la contribution financière du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), pour permettre, entre autres, aux entreprises de la région de bénéficier de l’expertise, des services d’accompagnement et du soutien d’un partenaire expérimenté tel que Québec International.